top of page
Rechercher

"Une saison..." : une belle critique d'Odile et une belle photo de Zélie.


Photo : Zélie Doffémont.

"Il existe des romans qui nous émeuvent, presque jusqu’aux larmes.

Une saison oubliée en est un. Une maison de famille oubliée, un étang mystérieux, une enfant fantasque… À la mort de sa mère, Lucile hérite d’une maison dont elle ignorait l’existence. Encore fragilisée par le départ de son compagnon, elle vient s’y réfugier. Alors que tous se taisent autour d’elle, elle devra lutter pour que ressurgissent les secrets de famille enfouis sous des années de silence. C’est en se livrant à son journal, prénommé Sigmund, qu’elle tente de trouver l’apaisement dont elle a besoin.

Ce récit d’à peine 200 pages est aussi beau que le paysage du Berry décrit avec talent par l’auteur. Une histoire terrible, racontée avec délicatesse et poésie. Autant que l’héroïne, Lucile, la lectrice que je suis a redouté la vérité. Les secrets de famille sont un poids qui parfois nous empêche de vivre. Lucile ploie sous ses secrets et ses deuils dont elle n’arrive pas à se défaire, de la même façon que de l’urne contenant les cendres de sa mère. Il y aurait beaucoup à dire sur le talent de la narratrice, qui nous amène jusqu’à la vérité en empruntant ce chemin vers l’étang où tout se passe. Trépasse."

Odile Marteau Guernion.


Et, cerise sur le gâteau, un petit mot de Jean-François Rottier :


"Conte, allégorie, roman… Ce livre est envoûtant. La narratrice solitaire invite le lecteur à la frontière des âmes perdues et remonte le temps en quête de mystérieux témoins. Lourd secret familial dans un Berry encombré de fantômes. Quelle belle écriture ! Enfin de la littérature !"


Inutile de vous dire que je suis comblée ! MERCI !

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page