Rechercher

Hibernation prolongée pour la Fille de l'Ours.

Il y des posts qu'on est heureux d'écrire et d'autres qu'on aimerait ne pas avoir à publier.

La fête du livre de Bécherel est annulée pour la deuxième année consécutive.

Voilà le mail que j'ai reçu avant-hier :


À tous les invités fête du livre 2020,


Bonjour à toutes et à tous,

Suite à l'annulation de la fête du livre 2020 nous nous sommes donné rendez-vous pour celle de 2021. Personne n'imaginait alors que nous serions dans une configuration similaire de fermeture et de restrictions..

Il faut se rendre à l'évidence que maintenir un évènement prévu le 3/4/5 avril n'est pas "raisonnable", aussi nous avons pris cette douloureuse décision qu'est l'annulation de la fête du livre 2021.

Nous vous remercions de l'engagement qui a été le vôtre, et à ce stade nous ne formulons pas de perspective avec un report à 2022... , il faut déjà tourner cette page!

Nous savons la situation difficile que beaucoup d'entre vous connaissent et nous nous trouvons il est vrai un peu démunis face à cela. Nous espérons pouvoir vous reprogrammer ultérieurement et vous voir dès que possible dans notre équipement, nos rues, nos jardins, nos librairies…

Portez-vous bien, malgré tout

Bien à vous

L'équipe de la Maison du livre


Direction Culture Rennes Métropole

Maison du Livre de Bécherel


facebook.com/maisonlivrebecherel

https://maisondulivredebecherel.fr/


Je devais y présenter La Fille de l'Ours, lors d'une séance de signatures et d'une petite conférence sur les Indiens Nez-Perces. C'était l'occasion de remettre en avant ce roman, le deuxième que j'ai écrit, dans une veine différente de celle de mes autres polars, mais pour lequel j'ai une tendresse toute particulière.

J'espère que nous finirons tous, ours et humains, à sortir de cette hibernation culturelle qui s'éternise comme un très long hiver.

En attendant, n'arrêtons pas de rêver et prenez soin de vous.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout