Rechercher

Album Hareng, #1.


Après l'Yonne, bienvenue en Seine Maritime ! Une pensée pour les Normands, mais aussi pour les Bourguignons qui ne peuvent toujours pas venir à la mer. Ceci dit, bien que nous n'en soyons qu'à une vingtaine de kilomètres et qu'il fasse un temps splendide, je vous rassure, nous ne pouvons pas non plus aller à la plage !

Bref, histoire de vous dépayser, ou pas, je vous invite à Fécamp, pour la fête du hareng 2018.

Alors oui, c'est en novembre, c'est brumeux, bruineux, fumeux...


Une vue générale pour se mettre dans la luminosité et l'ambiance. Le grand bâtiment blanc carré, surmonté d'une terrasse vitrée, c'est le musée des Pêcheries, installé dans les anciens locaux de l'usine "La Morue Normande". Sur le quai tout autour, on aperçoit les chapiteaux des stands de vente de harengs. Allez, on s'approche...


Voilà, on y est... vous sentez ?


Le Poisson Roi, tout juste sorti des filets, dans ses bacs de glace.


Le voilà prêt à griller...


Le tonneau, accessoire indispensable !


Quand je vous dis qu'il y a de la fumée !


Grillé à point !


Grillé, en galette, en salade, le voilà dans tous ses états.

Après la dégustation, promenade digestive sur le port...


Ceux-ci seront fumés.

La balance ou sera pesée la Reine du hareng.

Je rappelle que la Reine du hareng gagne... son poids en harengs !


On se quitte bientôt sur un air de cornemuse.


Un dernier regard pour les goélands...

Et pour la flèche du Palais Bénédictine, derrière le port.




38 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout